Glasgow, un échec, une opportunité !

Bonjour à tous,

Je n’ai pas directement fait d’article concernant les championnats d’Europe car je voulais avoir un peu de temps avant de publier quelque chose. Je n’aime pas trop les réactions à chaud même si c’est bien souvent ce que l’on nous demande dans les médias et je le comprends tout à fait. Pour ma part, je préfère attendre un petit peu pour mettre mes idées en place avant de me prononcer sur de tels évènements.

Comme vous le savez peut être, je n’ai pas été capable de prester au niveau auquel j’aurais souhaité. Je chutte malheureusement à la barre fixe avec un laché de barre et ensuite au cheval d’arçons, mon agrès de prédilection.

Je dois avouer que j’ai été fort déçu sur le moment même car j’avais d’autres ambitions pour ces championnats d’Europe. C’était une compétition par équipe, c’est à dire qu’il n’y avait pas de classement pour le concours général, qui est la somme des points obtenus sur l’ensemble des agrès. Ce n’était pas la compétition qui me correspond le mieux donc, mais j’avais placé beaucoup d’espoir pour notre équipe belge.

C’était un système 5-3-3, c’est à dire qu’il y a 5 personnes qui représentent le pays et qui composent donc l’équipe, 3 qui passent sur l’agrès et 3 notes qui comptent pour le résultat par équipe. Du coup, chaque petite faute est prise en compte pour le classement final. Si vous faites une erreur, vous pénalisez donc vos coéquipiers également. Et je dirais que c’est ca qui fait le plus mal. Certes nous avons tous fait des fautes, et je ne suis pas le seul à avoir chuté. Mais je m’excuse malgré tout vis à vis de mes collègues car j’aurais voulu amener la Belgique bien au dessus de ça car nous en avons le potentiel. Je prends ma part de responsabilité et je vous promets que je vais m’entraineur plus dure encore pour ne plus que ça arrive.

D’un point de vue purement personnel, j’allais aussi à Glasgow en visant le top 8 au cheval d’arçons, ce qui m’aurait permis de participer à la finale. Et une fois qu’on entre dans cette finale, tout est remis à zéro et il est dès lors possible de jouer le tout pour le tout. Avec ma chute, il est évident que je n’y suis pas arrivé. Cependant, je sors motivé de cette compétition car après avoir analysé les séries des autres candidats et surtout des finalistes, je me rends compte que j’ai vraiment un coup à jouer à l’avenir. En effet, ma note de difficulté est au dessus de la moyenne des participant à la finale, ce qui est très encourageant pour la suite du cycle olympique. Mais une fois de plus, il faut être capable de montrer qui on est le jour J, et je dois encore travailler la dessus.

Evidemment il y a aussi du positif. Ce ne serait pas moi si il n’y avait pas une note positive dans un de mes articles. Il est vrai que ce fut une saison difficile avec une opération en octobre dernier et que je ne croyais pas forcément faire partie de ce noyau envoyé à Glasgow. Cela joue surement dans la balance mais je ne veux pas me chercher d’excuse. Je préfère voir cela comme une étape supplémentaire dans ma carrière, une opportunité de changer les choses. Il faut prendre les échecs comme une opportunité de s’améliorer et c’est bien ce que je compte faire. Pas question de fermer les yeux et d’oublier ce championnat d’Europe. Je vais analyser pourquoi c’est arrivé et peut être qu’un jour je me dirai que c’est ce qu’il me fallait pour atteindre mes objectifs.

Je voulais aussi remercier dans cet article tous les gens qui m’ont envoyé un message de soutien, avant, pendant et après la compétition. Je n’ai pas toujours le temps de répondre à tout le monde, où alors avec des messages assez brefs et je m’en excuse, mais je vous assure que cela me touche beaucoup et que je lis chacun d’entre eux. Vous êtes une source d’inspiration incroyable et je vous remercie pour toute l’énergie  positive que vous m’envoyez. Ca me motive à me relever et à aller de l’avant pour la suite.

Il y a deux choix qui s’offrent à moi maintenant. Soit je baisse les bras et je me trouve des excuses, soit j’analyse la situation, je me relève et je retourne mes manches pour casser la baraque la prochaine fois. Je vous laisse deviner la solution que j’ai choisi ..

A bientot !

Max

By | 2018-08-20T21:03:24+01:00 août 20th, 2018|Non classé|1 Comment

One Comment

  1. Fatlind Balija 21 août 2018 at 12 h 00 min - Reply

    Keep going!

Leave A Comment